Home

Par Martha Radice et Pamela Downe

Nous sommes ravies d’annoncer que nous faisons du grand progrès dans l’organisation du congrès conjoint CASCA-AAA qui aura lieu du 20 au 24 novembre, 2019. Les terres sur lesquelles nous nous rassemblerons sont les territoires non cédés des peuples Coast Salish Peoples, dont les Nations xʷməθkwəy̓əm (Musqueam), Skwxwú7mesh (Squamish) et Səl̓ílwətaʔ/Selilwitulh (Tsleil-Waututh).

En tant que co-présidentes du comité de programme de la CASCA, nous avons travaillé avec la co-présidente du comité de programme du AAA Nicole D. Peterson (University of North Carolina – Charlotte) pour développer un thème que nous considérons des plus stimulants: Changer d’air: Lutte, collaboration et justice. Vous pouvez lire en bas l’appel à communications sur ce thème.

Ce thème est le résultat de la collaboration d’un comité de programme exécutif composé de membres des deux associations, la CASCA et l’AAA. Nous sommes inspirées non seulement par la promesse de discussions et de débats stimulants sur ce thème, mais également par l’esprit de coopération et de collégialité qui constitue une première monumentale pour nos associations. Bien que nous partagions de nombreuses similitudes disciplinaires, les trajectoires historiques de la recherche et de l’engagement anthropologiques au Canada et aux États-Unis sont également distinctes à bien des égards. Nous sommes ravis de jeter les bases de futures collaborations.

Nous réfléchissons avec soin à la manière de garantir le bilinguisme du congrès et de reconnaître les langues autochtones – en particulier étant donné que l’UNESCO a proclamé 2019 Année internationale des langues autochtones.

Nous invitons tous les membres de la CASCA à réfléchir aux sessions et aux communications à proposer pour le congrès, ainsi qu’à inviter des membres du AAA et des collaborateurs-trices de recherché à y participer. En particulier, nous vous invitons à proposer des Sessions exécutives, des séances entières reliées fortement au thème qui sera évaluées par le Comité exécutif de programme du congrès. Les membres de la CASCA qui siègent sur ce comité sont Natacha Gagné (U Laval), Charles Menzies (UBC) et Virginia Caputo (Carleton U), en plus de nous les deux co-présidentes.

Six membres de la CASCA enthousiastes et généreux qui résident à Vancouver ou dans la région se sont portés volontaires pour constituer un Comité d’organisation local qui coordonnera des événements ayant lieu dans les environs du congrès ou portant sur des enjeux locaux. Ils sont

David Geary, UBC Okanagan, Nicola Mooney, University of the Fraser Valley, Julia Murphy, Kwantlen Polytechnic University, Susan Rowley, UBC (Museum of Anthropology and Department of Anthropology), Pamela Stern, Simon Fraser University et Jaime Yard, Douglas College. Veuillez leur écrire si vous pouvez offrir ou recommender des activités ou des sujets de discussion locaux pour le congrès.

Au niveau pratique:

  • Les membres de la CASCA pourront payer les frais d’inscription au congrès par l’intermédiaire de notre système habituel et en utilisant leur abonnement à la CASCA. Cela signifie que les membres de la CASCA ne seront pas obligés de devenir membres du AAA pour participer au congrès.
  • Après avoir payé l’inscription et les frais d’adhésion à la CASCA, les membres de la CASCA soumettront les résumés, les séances, les événements, etc. pour évaluation via le portail AAA.
  • La CASCA sera l’une des «sections» à laquelle les participants pourront soumettre leurs résumés et leurs sessions pour évaluation, mais les membres de la CASCA pourront également soumettre leurs sessions ou résumés à d’autres sections.
  • Toute proposition de session ou de communication pour n’importe quelle section pourra être soumise et évaluée en français. L’AAA et la CASCA s’engage à fournir des ressources aux sections afin de pouvoir évaluer les propositions en français.

Surveillez notre site web pour plus de détails à mesure que nous finalisons les détails et les échéances du congrès. Envoyez des questions ou des commentaires à membership@anthropologica.ca.

Thème du congrès

Changer d’air : lutte, collaboration et justice / Changing Climates: Struggle, Collaboration, and Justice

« Changer d’air / Changing Climates » : Pour la première fois en 2019, la American Anthropological Association (AAA) et la Société canadienne d’anthropologie (CASCA) collaborent en vue de tenir un congrès conjoint à Vancouver, en Colombie‑Britannique. Le comité directeur du programme invite les anthropologues et leurs collaborateurs à examiner notre façon de travailler avec les communautés aux prises avec des enjeux relatifs au changement d’ère, notamment en lien avec les changements climatiques, afin de concevoir et de construire un avenir plus équitable. En ce sens, la partie principale du thème, « changer d’air », renvoie aux changements touchant les contextes dans lesquels nous travaillons – qu’ils soient environnementaux, sociaux et politiques – ainsi qu’à ceux touchant les milieux de la recherche et de l’enseignement, mais également les espaces d’inclusion et d’équité. Cette composante du thème renvoie aussi à l’approche holiste en anthropologie, qui permet de mettre en lumière les relations en mutation entre les divers éléments de ces contextes, ainsi que les conflits et les possibilités qu’elles sous-tendent.

La composante « Lutte, collaboration et justice » reflète le milieu, la dynamique et les résultats que nous visons à travers nos travaux. Nous invitons à réfléchir à la « lutte », conscients de la nature complexe du changement qui sous-tend souvent des défis, des conflits, des malentendus ainsi que différentes formes de résistance et de résilience. La lutte peut aussi être idéalisée alors même qu’elle participe à réaffirmer les relations de pouvoir existantes. Voilà des facettes de notre travail à considérer pour  repérer les sources, mais également les résultats productifs des tensions.

« Collaboration » souligne la façon dont les anthropologues s’engagent auprès de diverses communautés, tant sur les plans locaux qu’internationaux, afin d’élaborer les questions de recherche, de concevoir les approches et de formuler des recommandations. Les expériences et perspectives locales au cœur de la démarche anthropologique nous fournissent un ensemble d’outils théoriques et méthodologiques utiles pour nouer des liens avec les communautés, lesquels peuvent déboucher sur une véritable coproduction de nouvelles connaissances. Vous êtes invités à convier vos collaborateurs à participer, lors du congrès, à la discussion  sur la façon dont ces relations se développent et évoluent. Les collaborateurs peuvent être les personnes auprès desquelles vous apprenez, celles avec qui vous menez vos travaux de recherche ou celles qui apprennent de vous. Les participants et participantes qui n’ont pas de collaborateurs pourront profiter de l’occasion pour songer à établir des liens reposant sur la réciprocité, la confiance et une collaboration féconde.

Enfin, nous vous invitons à réfléchir à la « justice » afin de mettre en relief comment ces collaborations peuvent contribuer à la réconciliation, à l’autodétermination, à la décolonisation, à la redistribution ainsi qu’à d’autres moyens de corriger les inégalités de pouvoir. De par son engagement envers la recherche à long terme ainsi qu’envers la théorie et les méthodes intégratives, l’anthropologie offre une perspective unique sur la façon dont les événements préhistoriques, historiques et actuels participent aux asservissements et aux inégalités toujours existants, ainsi que sur la manière de concevoir des projets de collaboration susceptibles d’engendrer des possibilités plus justes qui seront en mesure de faire la différence.

Comme nous nous réunirons à Vancouver, sur les terres non cédées des Premières Nations Musqueam, Squamish et Tsleil-Waututh, nous voulons que cet événement offre des occasions de souligner les liens entre l’anthropologie et les communautés autochtones. Ces liens se nouent et se renforcent tant dans la collaboration active que dans les luttes pour faire face aux implications de la discipline anthropologique dans la colonialité, une réalité toujours d’actualité.

Informations importantes

Le programme de communications du congrès annuel conjoint de la CASCA-AAA débutera à Vancouver, en Colombie-Britannique, au Canada, le mercredi 20 novembre à midi, et se poursuivra jusqu’à midi le 24 novembre, 2019.

Assurez-vous de bien lire les règles de participation avant de soumettre vos propositions.

TYPES DE SESSIONS ET D’ÉVÉNEMENTS

Il existe 11 types de sessions et d’événements:

  • les sessions exécutives soumises au comité du programme exécutif et évaluées par celui-ci;
  • les sessions invitées organisées par les Sections AAA ou la CASCA – toutes les sessions proposées sont éligibles et évaluées en vue d’être attribuées ce statut. Elles sont invitées par les Sections AAA et la CASCA;
  • les sessions régulières (en présentation orale, en table ronde ou en présentation flash);
  • les sessions construites à partir de communications libres, de galeries (anciennement des affiches) ou de présentations flash libres;
  • les forums sur les politiques publiques;
  • les sessions de dernière heure*,
  • les événements de mentorat,
  • les événements spéciaux (réunions de conseil et de travail, réceptions);
  • les installations;
  • les ateliers et
  • les soumissions au festival du film**.

 

Toutes les sessions du programme de communications doivent être soumises en une seule session (1,75 heure). Pour des informations plus détaillées sur les différents types de soumission, visitez ce site.
* Le site de soumission de sessions de dernière heure ouvrira ses portes en août 2019 jusqu’en mi-septembre 2019.

** Les soumissions au Festival du film seront soumises via le portail de soumission de la Society for Visual Anthropology.

SOUMISSION EN LIGNE ET DATES LIMITES

Veuillez consulter le site Web de la CASCA en janvier pour connaître les procédures de soumission en ligne. Assurez-vous de lire les astuces utiles affichées avec l’appel en ligne pour les communications, car nous utiliserons le portail de soumission AAA. Il y a plusieurs échéances:

  • La date limite pour la proposition de sessions exécutives est 17h00, HNE (22h00 GMT) 6 février
  • Toutes les autres propositions de sessions doivent être reçues avant 17h00, HNE (10h00 GMT) le 10 avril.
  • Les propositions d’événements spéciaux doivent être reçues avant 17h00, HNE (10h00 GMT) le 15 mai.
Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s